www.chouvy-geography.com

India / Inde

A Typology of the Unintended Consequences of Drug Crop Reduction

Piere-Arnaud Chouvy / 2013 /
Journal of Drug Issues.

Drug control policies and interventions, like any other policies and interventions, generate many unintended consequences. Most often, such consequences are mentioned without being defined or presented in a typology, and they are rarely explained in terms of causality. This article will stress how the existing work on the unintended consequences of drug control policies and interventions suffers from little or no definition and will then provide such a definition and a typology applied to three major interventions meant to achieve drug crop reduction—forced eradication, alternative development, and opium bans. In the end, it will explain how a typology of unintended consequences can help to better understand the failure and even the counterproductivity of some interventions. Differentiating between direct and collateral unintended consequences allows us to better attribute the occurring of unintended consequences to a specific intervention and/or to the intended consequence of the interventions.

Des trafics en Asie du Sud-Est continentale

Pierre-Arnaud Chouvy / 2012 / Asie du Sud-Est 2012.

Entre l’Inde et la Chine l’Asie du Sud-Est continentale est depuis des décennies déjà un haut lieu de multiples trafics, qu’il s’agisse de drogue, de personnes, d’armes, d’espèces animales et végétales, ou encore d’objets de contrefaçon ou de contrebande de biens de consommation. Trafics de drogue et de personnes sont bien sûr parmi les plus importants de ces échanges illégaux, du fait du rôle de premier plan joué par la Birmanie dans la production illégale d’opiacés (opium, héroïne) et de stimulants de type amphétaminique (méthamphétamine) d’une part, et de l’importance du marché régional de la prostitution, en Thaïlande notamment, d’autre part...

Drogues illicites, territoire et conflits en Afghanistan et en Birmanie

Pierre-Arnaud Chouvy / 2004 / Hérodote.

Le Triangle d’Or (Birmanie, Laos, Thaïlande) et le Croissant d’Or (Afghanistan, Iran, Pakistan), les deux principaux espaces de production illicite d’opium en Asie et dans le monde, sont marqués par une importante superposition d’ensembles spatiaux qui, à travers des géohistoires complexes, leur ont légués autant de discontinuités, de fronts et de frontières. Dans le contexte des économies de guerre qui sont les leurs, où du nerf de la guerre l’opium en devient l’enjeu, les deux espaces se révèlent être soumis à des processus de territorialisation qui se font par, pour et même contre l’opium. Ils correspondent donc davantage à des mosaïques territoriales aux géométries et limites variables qu’à des territoires bien définis et à part entière.

Le Triangle d’Or : les fondements géohistoriques des chemins de la drogue

Pierre-Arnaud Chouvy / 2003 / Outre-terre.

Le Triangle d'Or correspond à cet espace d’Asie du Sud-Est continentale où est concentrée l’une des deux plus importantes productions mondiales d’opiacés illicites et où sont désormais aussi produites des centaines de millions de pilules de méthamphétamine, ce psychostimulant de type amphétaminique appelé yaa baa en Thaïlande. Plus précisément, c’est dans les hautes terres de l’éventail nord-indochinois, dans les reliefs collinéens et montagneux des périphéries de la Birmanie, du Laos et de la Thaïlande, qu’est cultivé le pavot à opium, Papaver somniferum L, à partir duquel est produit l’opium et est obtenue l’héroïne. Si une telle activité agricole existait dans les régions frontalières contiguës des trois pays de la péninsule depuis le XIXe siècle surtout, elle est désormais principalement et largement localisée dans le nord-est de la Birmanie, le long de ses frontières chinoise, laotienne et thaïlandaise, dans les Etats kachin et, surtout, shan. Produites en Birmanie, l’héroïne et la méthamphétamine sont exportées en Asie du Sud-Est continentale et en Chine, tant pour le marché régional que mondial, à travers de longues frontières poreuses.

The drug routes from central Asia to Europe

Pierre-Arnaud Chouvy & Michel Koutouzis & Alain Labrousse / 2003 / G8 Ministerial Conference.

This paper was drafted by three independent non-governmental experts, Mr Pierre-Arnaud Chouvy [1], Mr Michel Koutouzis [2] and Mr Alain Labrousse [3], and is entirely their own work. It is based on sources provided by international organisations or by the States attending this Conference.

www.chouvy-geography.com