www.chouvy-geography.com

Iran

La géographie à l’épreuve de la drogue

Pierre-Arnaud Chouvy / 2017 / Université de la réunion.

Après deux décennies de recherches portant sur la production illégale et le trafic de drogues, le temps était venu d’opérer un retour réflexif sur des thématiques, des problématiques, des méthodologies et des pratiques de terrain propres à l’étude de l’objet drogue. Un tel retour était bien sûr d’autant plus important que la drogue demeure encore aujourd’hui un impensé géographique et que tant les remarques et les questions de certains collègues que la teneur de certaines évaluations de mes articles, ne laissaient aucun doute sur les incompréhensions et la méfiance qui existent toujours à propos des recherches portant sur la drogue. Quel meilleur format, dès lors, que celui de l’HDR pour aborder longuement et librement les tenants et les aboutissants d’une telle recherche ?

L’opium afghan: vingt ans de suprématie mondiale

Pierre-Arnaud Chouvy / 2013 / Drogues, enjeux internationaux.

Au moment où les troupes de l’OTAN préparent leur départ d’Afghanistan, prévu pour la fin de l’année 2014, le cinquième numéro de Drogues, enjeux internationaux est consacré à un état des lieux de la situation des opiacés dans ce pays. L’Afghanistan est en effet devenu en l’espace d’une trentaine d’années le premier producteur illicite d’opium au monde, mais aussi
probablement le premier producteur mondial d’une héroïne destinée pour une bonne part au
marché européen. La situation en Afghanistan, au-delà du « grand jeu » stratégique et sécuritaire des grandes puissances au cœur de la région disputée de l’Asie centrale, concerne
donc directement l’Europe, car l’héroïne demeure la substance illicite la plus problématique
en matière de santé publique.

A Typology of the Unintended Consequences of Drug Crop Reduction

Piere-Arnaud Chouvy / 2013 /
Journal of Drug Issues.

Drug control policies and interventions, like any other policies and interventions, generate many unintended consequences. Most often, such consequences are mentioned without being defined or presented in a typology, and they are rarely explained in terms of causality. This article will stress how the existing work on the unintended consequences of drug control policies and interventions suffers from little or no definition and will then provide such a definition and a typology applied to three major interventions meant to achieve drug crop reduction—forced eradication, alternative development, and opium bans. In the end, it will explain how a typology of unintended consequences can help to better understand the failure and even the counterproductivity of some interventions. Differentiating between direct and collateral unintended consequences allows us to better attribute the occurring of unintended consequences to a specific intervention and/or to the intended consequence of the interventions.

Agricultural Drug Economies: Cause or Alternative to Intra-State Conflicts?

Pierre-Arnaud Chouvy / 2007 / Crime, Law and Social Change.

Through case studies selected among the world’s main drug-producer countries and regions (Afghanistan, Bolivia, Burma, Colombia, Morocco, Peru, and West Africa) this paper depicts the global scene in order to improve understanding of how agricultural illicit drug economies may foster the emergence of intra-state conflicts, help prolong intra-state conflicts or, conversely, prevent some crises. The paper thereby examines the complex connections between agricultural illicit drug production and intra-state conflict in the all-important context of underdevelopment and globalisation.

Drogues illicites, territoire et conflits en Afghanistan et en Birmanie

Pierre-Arnaud Chouvy / 2004 / Hérodote.

Le Triangle d’Or (Birmanie, Laos, Thaïlande) et le Croissant d’Or (Afghanistan, Iran, Pakistan), les deux principaux espaces de production illicite d’opium en Asie et dans le monde, sont marqués par une importante superposition d’ensembles spatiaux qui, à travers des géohistoires complexes, leur ont légués autant de discontinuités, de fronts et de frontières. Dans le contexte des économies de guerre qui sont les leurs, où du nerf de la guerre l’opium en devient l’enjeu, les deux espaces se révèlent être soumis à des processus de territorialisation qui se font par, pour et même contre l’opium. Ils correspondent donc davantage à des mosaïques territoriales aux géométries et limites variables qu’à des territoires bien définis et à part entière.

The drug routes from central Asia to Europe

Pierre-Arnaud Chouvy & Michel Koutouzis & Alain Labrousse / 2003 / G8 Ministerial Conference.

This paper was drafted by three independent non-governmental experts, Mr Pierre-Arnaud Chouvy [1], Mr Michel Koutouzis [2] and Mr Alain Labrousse [3], and is entirely their own work. It is based on sources provided by international organisations or by the States attending this Conference.

www.chouvy-geography.com