www.chouvy-geography.com

Countries / Pays

Le kif, l’avenir du Rif ? Variété de pays, terroir, labellisation, atouts d’une future légalisation.

Pierre-Arnaud Chouvy / 2020 / Belgeo.

Face à la dynamique internationale de légalisation du cannabis et à un marché de plus en plus compétitif, le Maroc, producteur majeur illégal de haschich, dispose d’avantages comparatifs qui doivent être identifiés et valorisés dans l’éventualité, probable, d’une légalisation.
Cet article défend, sur la base de données botaniques, agronomiques et sémantiques, l’idée selon laquelle la variété de cannabis kif qui est cultivée au Maroc est une variété de pays et est, à ce titre, la plus adaptée à l’environnement naturel du Rif et donc celle la plus à même de pouvoir continuer à y être cultivée dans le contexte de raréfaction croissante des ressources en eau de la région.
Le texte propose ensuite de valoriser la culture du kif en reconnaissant à ses produits dérivés la qualité de produits du terroir, en leur attribuant des appellations d’origine protégée (AOP), et en favorisant une agriculture biologique et équitable garante d’une stabilité régionale précieuse.

Les frontières, fronts inefficaces de la lutte contre le trafic international de drogue

Pierre-Arnaud Chouvy / 2019 / Espace politique.

Au regard de l’évolution des productions illégales de drogue des dernières décennies, et même des dernières années, le bilan de la prohibition mondiale apparaît clairement négatif. L’échec des mesures de lutte contre le trafic de drogue est tout aussi évident, ainsi que le montre cet article à travers l’étude succincte des dimensions frontalières du trafic terrestre entre l’Afghanistan et l’Iran, du trafic aérien depuis l’Amérique andine, et du trafic maritime transatlantique. En effet, en dépit d’une débauche de moyens financiers, humains, matériels, technologiques, et malgré des taux d’interception parfois élevés, le trafic de drogue n’a jamais été sérieusement et durablement remis en cause. Après avoir constaté et expliqué l’inefficacité de la lutte contre le trafic de drogue aux frontières, cet article estime qu’une politique efficace de lutte contre les trafics doit d’autant plus éviter le tout répressif que son efficacité est aussi faible que son coût est élevé. In fine, les efforts d’interdiction ne devraient pas seulement viser à réaliser des saisies et à renforcer les contrôles aux frontières mais aussi à rendre l’espace et les sociétés moins propices aux trafics.

Illegal cannabis cultivation in the world, and as a subject in academic research

Pierre-Arnaud Chouvy / 2019 / EchoGéo.

Illegal cannabis cultivation as a worldwide phenomenon is the theme of this edition of EchoGéo. The authors who contributed to this edition have conducted research on a variety of countries and regions (by order of appearance: the world, the African continent, the Democratic Republic of Congo, Lesotho, Afghanistan, the United States of America, Europe).

Cannabis cultivation in the world: heritages, trends and challenges

Pierre-Arnaud Chouvy / 2019 / Echogéo.

Despite cannabis being the most common illegal drug crop in the world and its worldwide presence, very little is known about its production, trade, and consumption at the global scale. This is due mostly to over a century of global prohibition and the dangers associated to researching illegal drug crop production. Worse, the limited data available about cannabis cultivation is most often inaccurate, unreliable, and highly controversial. While this has always been problematic, in terms of sheer knowledge and informed policy-making, it has now become even more acute of an issue as global trends towards decriminalisation and legalisation are already provoking negative unintended consequences in poor producing countries. This article is an effort to present the state of the current knowledge and the present and future stakes of the fast-changing cannabis industry and legislation.

Territorial control and the scope and resilience of cannabis and other illegal drug crop cultivation

Pierre-Arnaud Chouvy / 2019 / EchoGéo.

As revealed by the examples of Morocco, northeast India, Afghanistan, Burma/Myanmar, and the United States of America, degrees of politico-territorial control or law-enforcement deficit by the state can explain, to some extent, the existence of large expanses of illegal drug cultivation. Causes of politico-territorial control deficit are many and non-exclusive. They include armed conflicts, corruption, loosely integrated territories, and lack of financial, human and material means of asserting state control. Large-scale illegal drug crop cultivation can take place according to three main scenarios: that of a full-fledged but inefficient war on drugs; that of toleration, for various motives, of illegal drug plant cultivation by the state (which can amount to negotiated but effective control); and that of the militarily-challenged state that cannot exert full control over its territory. The fact that total politico-territorial control by the state, no matter how powerful and resourceful, is deemed impossible, shows that the war on drugs is doomed to fail despite how many battles were won. Eventually, the very limits of the state’s politico-territorial control, when applied to counter-narcotics and law enforcement, implicitly question the illegality of a practice that is considered legitimate by many.

De la recherche de terrain sur la production agricole illégale de drogue

Pierre-Arnaud Chouvy / 2018 / L'espace politique.

Expliciter les conditions pratiques et les enjeux de la recherche de terrain portant sur la production illégale de drogue est nécessaire dès lors qu’il est le lieu par excellence de la collecte de données dites empiriques. En effet, de telles recherches sont clairement entravées par les difficultés et les dangers propres à l’objet et à la pratique du terrain en question, souvent du fait d’a priori. Ce texte est consacré à la conduite de ce type de recherche de terrain, à sa nature, sa préparation, son accès, et aussi à ses aléas et à ses risques, en abordant les questions méthodologiques, les stratégies et les techniques qui permettent de préparer et de mener de tels travaux de recherche, sans omettre les impératifs éthiques de l’après-terrain.

www.chouvy-geography.com