www.chouvy-geography.com

Burma / Birmanie

La guerre contre la drogue : bilan d’un échec

Pierre-Arnaud Chouvy / 2015 / La Vie des idées.

Lancée il y a plus d’un siècle, la guerre contre la drogue s’est soldée par un échec retentissant, multipliant les trafics, renforçant la production et la consommation tout en réprimant les paysans producteurs et les consommateurs. Il est temps de donner les moyens à un développement alternatif cohérent.

Contrôle politico-territorial et culture illégale de plantes à drogue

Pierre-Arnaud Chouvy / 2014 / Annales de géographie.

Le déficit de contrôle politico-territorial propre à certains pays explique en partie que des dizaines de milliers d’hectares de cultures illégales y existent. Les raisons d’un tel manque de contrôle politico-territorial sont diverses et non exclusives : conflits armés, corruption, territoire non ou trop faiblement intégré ou contrôlé, déficit de moyens humains, économiques, matériels, etc. En effet, la culture illégale de dizaines de milliers d’hectares de cannabis, de cocaïer et de pavot à opium sur le territoire de certains Etats implique, de deux choses l’une, que les autorités étatiques soient impliquées dans cette production, ou que l’Etat ne contrôle pas l’intégralité du territoire dont il a la charge. Le déficit de contrôle politico-territorial s’apparente à trois cas de figure : guerre totale mais inefficace contre la drogue ; tolérance étatique ; incapacité à faire face à une contestation armée. L’impossibilité du contrôle politico-territorial complet, même par les plus puissants, démontre si besoin est qu’en dépit du nombre de batailles gagnées ici et là par les Etats, la guerre contre la drogue est perdue d’avance. En fin de compte, les limites du contrôle politico-territorial des Etats appliqué à la lutte antidrogue posent en filigrane la question de la pertinence de l’illégalité d’une pratique que certains estiment être légitime.

La frontière, interface des trafics dans le Triangle d’or

Pierre-Arnaud Chouvy / 2014 / L'espace politique.

Production et trafic de drogues se développent depuis plusieurs décennies dans l’espace dit du Triangle d’or, au cœur des hautes terres de l’éventail nord-indochinois : de la contrebande d’opium au trafic d’héroïne et de méthamphétamine. La région, espace altitudinal, périphérique et marginal, polyethnique et interétatique de production illégale d’opium et de méthamphétamine, apparaît aussi complexe que les trafics qui y ont cours. Routes, frontières et autres discontinuités spatiales fournissent la trame du trafic de drogue et, dans une certaine mesure, des conflits et de la lutte antidrogue qui rendent les activités illégales possibles et rentables.

Drug trafficking in and out of the Golden Triangle

Pierre--Arnaud Chouvy / 2013 /
An Atlas of Trafficking in Southeast Asia.

The Golden Triangle is the name given to the area of mainland Southeast Asia where most of the world’s illicit opium has originated since the early 1950s and until 1990, before Afghanistan’s opium production surpassed that of Burma. Although Burmese opium production has also considerably decreased after 1998, it has nevertheless proven to be geographically and historically resilient. This article explains in detail the emergence and the evolution of the drug traffikcing routes in and out of the Golden Triangle, as well as the anti-trafficking policies and actions undertaken by the regional states.

Introduction: Illegal Trades across National Borders

Pierre-Arnaud Chouvy / 2013 /
An Atlas of Trafficking in Southeast Asia.

This book addresses the great diversity and complexity of illegal trading across mainland Southeast Asia, focusing on five of its most pervasive phenomenon: drug trafficking, human trafficking, arms trafficking, wildlife and timber trafficking, and the trade in counterfeit goods and contraband...

An Atlas of Trafficking in Southeast Asia

Pierre-Arnaud Chouvy (ed) / 2013 / I.B. Tauris.

Mainland Southeast Asia is one of the world’s key regions for the smuggling and trafficking of illegal goods. Armed conflict in the region has spurred an international trade in small arms, and organized nuclear smuggling rings are now believed to operate as well. "An Atlas of Trafficking in Southeast Asia" brings together a team of key researchers and cartographic specialists to provide a unique overview of the major forms of illegal trafficking in the region.

www.chouvy-geography.com